One Way - Ode à la transmission

La Serre 2014 Saint-Étienne

Fleuron des années 1900, lieu de formation pour des générations d’artistes, la Serre de l’ancienne école des Beaux Arts de Saint-Étienne a hanté l’enfance d’Antoine Louisgrand. En tant que fils de, il y avait une sorte de légitimité naturelle : « je serai artiste lorsque je serai grand... » disait-il alors ! L’invitation à investir cet espace à l’âge adulte lui offre un délicieux prétexte pour questionner les rouages du processus créatif qui amènent Antoine Louisgrand à y exposer aujourd’hui. L’occasion de s’interroger sur la futilité du chemin artistique, sur l’idée du passage et de la transmission. À cette occasion, l’artiste a convié son père qui a enseigné le dessin dans ces lieux et sa nièce qui s’élance dans la création à son tour. Ils contribuent avec Antoine à la frise circulaire qui occupe la Serre. Dans un ordre chronologique : les avions (Philippe Louisgrand), la fresque blanche (Antoine Louisgrand), la scène de ménage (Orane Louisgrand). Sur la quatrième fresque, celle ou il y a le dinosaure, tous les élément se dirigent dans la même direction, celle du temps qui passe. Dans la salle suivante, les enfant de petite section de l’école de Tardy sont venus apporter leur contribution graphique pour rendre un hommage au maître du dessin Claude Weisbush (1927 - 2014) qui fut lui aussi le formateur de générations d’artistes dans cet espace. Au delà des idées de la transmission, Antoine a tenté de prendre en compte l’espace et l’architecture de la Serre et de jouer avec elle par le dessin et la poésie.


documentaire vidéo Camille Descombes